martes, 15 de abril de 2014

GOIG ET OLIVER

                                       
L'autre nuit j´ai fini  lire GOIG et il m'a laissé en pensant  .......-Wooow - je me suis dit .... - j'ai aussi eu tel chien - j'ai pensé-.... Oliver était sympathique, charismatique, joueur, rêveur, pensif et je crois que je  pourrais suivre et suivre…


Pour ceux qui ont eu un chien, ils savent à ce que je me rapporte....
 Quand j´ étais une petite fille, mon papa m'a dit qu'un doit avoir un chien ami dans la vie, puisque quand tu meurs, il t'aidera à croiser la rivière pour arriver au ciel ... pas si cela sera certain ... mais de le penser seulement, il me donne une émotion de savoir qu'il serait là, en m'attendant…
Il y a quelques années, j´ étais très malade ... les jours passaient et je suivais égal.... une après-midi, Oliver s'est approché de moi ... non comme à l'accoutumée, au pied de mon lit ... plutôt, au côté mien, comme s'il voudrait me dire quelque chose ... je l'ai fixement regardé ... et par un instant, j'ai su que très tôt je  serais meilleur…


Et ainsi, peu à peu, j'étais meilleur, mais... Oliver Non ..... il a commencé à se sentir malade et chaque fois il devenait pire….. Un matin, je me suis approchée de sa petite maison et je l´ai vu .... j'ai immédiatement su, que je ne le verrais pas de nouveau ... je crois que ce jour, c'était l'un des plus tristes jours de ma vie....

Au bout du temps, quand je m'étais déjà consolé, bien que réellement l'un ne soit jamais consolé tout à fait .... j'ai commencé à m'éveiller ce jour, dans lequel je l'ai fixement regardé et nous parlons sans parler ... et je me raconté qu'Oliver avait pris mon lieu.... Est-ce que cela sera possible ? - je me m'ai demandé la même-..... Sera-t-il possible qu'un petit chien t'aime tant qui sacrifierait sa vie par toi ? - j'ai pensé-.... Je crois que si.... C'est mon histoire avec mon chien ....  Pardon si ce n'est pas une jolie histoire, est triste je le sais ... mais c'est mon expérience avec Oliver ....  je n´ai  pas sa photo ici,  parce que  je ne veux pas pleurer, il est triste pleurer…

Donc maintenant, il me console penser, dans que peut-être, si je suis bonne, Oliver m'attendra et aidera à croiser la rivière vers le ciel.....

No hay comentarios:

Publicar un comentario